Ath - Avant/Après

Rue Isodore Hotton et Caserne Siron



Auparavant, sur l’Esplanade, se trouvait la Caserne Siron.

Cette caserne d’infanterie, construite, énorme bâtiment avec sa façade rose fut détruit en 1981. Sa destruction a été fort contestée à l’époque.

Maintenant, on y trouve l’Hotel des Finances inauguré en 1996. On doit ce bâtiment à l’architecte montois Freddy Gallez.

Flattr this!

Par défaut
Ath - Avant/Après

Avant-après

Photographe à mes heures, lorsque je me balade en ville, je ne peux m’empêcher de penser à la vie des bâtiments qui est souvent plus longue que la mienne.

Cette nouvelle section sera donc un voyage dans le temps réalisé à l’aide de cartes postales anciennes superposées à leur vue actuelle.

Un billet sortira chaque dimanche soir. Vous pourrez ainsi commencer votre semaine avec joie et félicité.

N’hésitez pas à commenter si vous avez des informations sur les cartes postales. Elles sont principalement trouvées sur Internet et je n’ai donc pas souvent leur historique.

Si vous avez des vieilles cartes postales de Ath et que vous possédez un scanner, cela me ferait plaisir que vous m’envoyez des scans de bonnes qualités (minimum 300 dpi ou plus de 1823×1315 pixels). Je ne manquerai pas de les utiliser pour un prochain billet. Vous pouvez me contacter via le formulaire de… contact.

Adelorm

Flattr this!

Par défaut
Pensées

Métro, boulot, dodo…

Métro, boulot, dodo…
Et après ?

Il arrive un âge où cela ne suffit plus.
J’ai d’adorables enfants mais que restera-t-il de leur père « après » ?

Je ne suis pas écrivain, mais j’écris depuis que je suis tout petit. Sans aucun but. Juste par plaisir, pour remettre en place les idées qui me passent par la tête.

J’ai un tas de notes qui trainent. Rare sont celles qui ont leur point final.

J’ai donc créé ce site pour laisser une trace à ces écrits, à ces divagations et pour me motiver à les finir.

Peu m’importe qu’on me lise… Je l’espère, mais ce n’est pas mon dessein.

Vous ne trouverez pas de publicité sur ce site. La publicité vous gâcherait le plaisir de me lire.

Vous pouvez commenter mes notes mais sachez que j’ai un gros ego et que je n’ai pas envie qu’on me critique…

Si vous voulez malgré tout me dire que vous m’aimez, ou simplement m’encourager dans l’écriture, le bouton « Flattr » en dessous de chaque note est fait pour vous.

Adelorm

Flattr this!

Par défaut